skip to Main Content
Top 10 Des Choses Qui N’arrivent Qu’en Colocation

Top 10 des choses qui n’arrivent qu’en colocation

La colocation et ses petites galères ! Que ce soit avec tes potes ou avec de parfaits inconnus des quatre coins du monde, vivre en colocation réserve toujours son petit lot de surprises.

Voici notre top 10 des choses que seuls les étudiants ayant déjà partagé un appartement peuvent comprendre.

Lorsque tu comprends que tu ne repartiras pas avec ta caution

La caution, c’est un peu une formalité, tu fais ton virement et tu te dis que de toute façon, il faudrait vraiment y aller fort pour ne pas récupérer ton argent en quittant les lieux. D’ailleurs au moment de choisir ton appartement, tu avais, bon enfant que tu es, rassuré tes chers parents.

Malheureusement, ce que tu pensais depuis plusieurs mois est maintenant devenu concret et au grand dam de tes parents, ton propriétaire n’a pas hésité à garder ta caution après tous les dégâts dont tu es responsable.

Lorsque tu dois faire la bonne vieille vaisselle de 3 jours

Tout ce qui touche à la répartition des tâches ménagères, c’est LE sujet de discorde de la colocation. D’ailleurs, même avec la meilleure organisation du monde, il y a forcément un jour où une montagne de vaisselle se retrouve dans l’évier. Malheureusement, on est mardi et le mardi, c’est ton jour de vaisselle.

Lorsque tes colocs’ organisent une soirée (alors que tu as 3 exams)

Les soirées entre colocataires c’est bien mais dormir quand tu joues ton semestre sur le partiel du lendemain, c’est mieux. Et ça visiblement tes colocataires ne l’ont pas forcément compris le soir où tu avais prévu de te coucher à un heure raisonnable…

Lorsque tu as une visite improvisée de ton propriétaire

La visite du proprio, c’est comme l’amour, tu sais que ça va arriver mais tu ne sais pas quand. C’est parfois même le petit stress de ta journée mais c’est aussi l’un des plus grands souvenirs avec tes colocataires. D’ailleurs c’est généralement là que tu vois la solidarité de ta colocation; lorsqu’il faut ranger l’appartement en 30 minutes chrono alors que vous ne savez même pas par où commencer.

Lorsque tu es en retard et que la salle de bains est déjà occupée

Si tu as vécu en colocation et que tu n’avais qu’une seule salle de bains pour 4, cette situation t’est forcément arrivée (et pas qu’une fois d’ailleurs). Pire, à force d’arriver en retard tu as dû prendre les choses en main et créer une véritable stratégie pour pouvoir contrer celle de tes colocataires.

Lorsque tu te rends compte qu’on t’a volé ta nourriture

Outre les poils et cheveux dans la salle de bain, l’autre sujet de discorde est la nourriture. Bien que chaque partie du frigo soit délimitée, tu remarques toutes les semaines que certaines de tes petites gourmandises disparaissent de façon mystérieuse. Tu ne connais pas le responsable, mais par vengeance et fierté personnelle, la petite canette bien rafraîchissante te tend les bras et finira dans ton gosier.

Lorsque c’est ton tour de faire à manger

Vendredi, c’est le week end et tu es de bonne humeur. Te prends alors un élan de gentillesse et de générosité et tu penses être le nouveau gagnant de Top Chef : ERREUR ! Après les avoir fait patienter pendant 2h et 13 minutes (temps qu’il t’a fallu pour ouvrir un paquet de pâtes et les faire cuire), tu as dû accepter tant bien que mal les remarques de tes colocataires: trop long, trop froid ou tout simplement pas bon… Bonjour la bonne ambiance !

Lorsqu’il ne reste plus qu’une paire de clés pour tout le monde

Le « c’est toi qui a mes clés? » ou « tu es à la maison? » sont la base de tes conversations téléphoniques avec tes colocataires. Tu as forcément eu ce petit problème de ne pas pouvoir sortir de chez toi car tu ne savais pas comment rentrer. Pire, ton coloc ferme à la porte clés et tu es du coup bloqué dans l’appartement. Encore pire, en rentrant de soirée vers 5h du matin, tu mets la main à la poche et là… pas de clés. Tu n’as plus qu’à passer ton répertoire téléphonique en revue pour éviter de dormir sous un pont.

Lorsque quelqu’un s’attaque à un de tes colocataires

La famille, c’est sacré ! Personne ne peut toucher impunément à un de tes colocataires sans que ça devienne un problème pour tout l’appartement. Que ça soit pour une histoire banale ou un peu plus compliquée, tu étais forcément là pour soutenir ton pote (même si c’est lui qui l’avait cherché).

Lorsqu’il est temps de se dire adieu

Les adieux c’est toujours plus ou moins la même chose, beaucoup de « on se revoit bientôt de toute façon » mais surtout beaucoup de larmes. Après avoir tout partagé avec eux, comment les quitter sans avoir ne serait-ce qu’une petite larmichette sur la joue, surtout si tu dois rentrer chez papa et maman !

Malgré toutes ces petites galères, qu’il s’agisse d’un échange universitaire, une expérience Erasmus+ ou d’un stage, la colocation reste probablement le meilleur choix si tu souhaites t’installer dans une nouvelle ville. Avec ses petites galères mais surtout tous les avantages qu’elle comportent, la colocation est la meilleure idée de ton Erasmus. Tu ne seras pas déçu et tu auras beaucoup d’histoires à raconter en rentrant à la maison.

D’ailleurs si tu souhaites faire un stage à l’étranger et tenter l’aventure de la colocation, n’hésite pas à consulter toutes nos offres de stage et à déposer ton CV !

Back To Top
Rechercher