skip to Main Content
Connection         Envoyer mon CV
Comment Réussir Ton Année De Césure ?

L’année de césure est une institution au Danemark. Peuple qui se revendique comme le plus heureux du monde, trois bacheliers danois sur 4 s’échappent du système scolaire le temps d’une année, le plus souvent entre le Bac et le début des études. Bien que nous n’en soyons pas à ce niveau en France, de plus en plus d’étudiants relèvent le défi de la “Gap Year”. Seulement voilà, une année de césure demande des fonds et surtout beaucoup de réflexion. Comment bien préparer et réussir sa césure ? Stud&Globe, expert du placement d’étudiants en stage à l’étranger te guide !

Qu’est ce qu’une année de césure ?

Dans la cadre de la vie étudiante, l’année de césure est une interruption de la scolarité en accord avec l’université ou l’école de l’étudiant. S’établissant sur période allant de 10 à 12 mois, elle est en fait inclue dans le cursus (l’étudiant garde son statut) et rallonge donc le cursus d’une année. Souvent conseillée en école de commerce ou en école d’ingénieur, elle n’est cependant pas obligatoire et reste à l’initiative de l’étudiant qui doit bénéficier de l’aval de son université ou école. Le ministère de l’enseignement supérieur a encadré la pratique grâce à une circulaire remontant à 2015.

Une année de césure ? Mais pour quoi faire ?

Aussi appelée année sabbatique, il est possible de faire à peu près tout ce que tu veux durant tes longs mois de césure. Cependant, on ne va pas te cacher que si tu as la chance de bénéficier de cette coupure, autant en profiter et faire en sorte qu’elle enrichisse ton CV et ta personne ! Pour cela, tu as une multitude de projets et opportunités à tes pieds.

Partir en stage à l’étranger

C’est la césure la plus “classique” dirons-nous. Maintenant que le stage est limité à 6 mois, le plus courant est d’effectuer deux stages de 6 mois. Pour ton CV, c’est un avantage non négligeable aux yeux des recruteurs. Si en plus tu as la bonne idée de faire tes stages à l’étranger, c’est encore mieux ! Cela prouvera notamment ton ouverture sur le monde et ta faculté à travailler dans un environnement multiculturel dans une langue étrangère. D’un point de vue personnel, un stage en dehors de la France est aussi extrêmement enrichissant. N’hésite pas à nous contacter pour trouver et organiser ton stage à l’étranger pendant ta césure !

Partir en voyage humanitaire

Beaucoup d’étudiants se coupent encore un peu plus de la vie étudiante et décident de s’envoler pour un projet humanitaire. Le désir d’aider l’autre, de s’ouvrir à une culture différente, de se sentir serviable… Certains développent un côté altruiste et ressentent le besoin de s’investir dans une cause. Il s’agit également d’une expérience très enrichissante. D’un point de vue humain tout d’abord mais pas uniquement. En effet, les employeurs savent valoriser ce genre d’expérience. Si tu t’investis dans un projet humanitaire, l’ouverture d’esprit, la prise d’initiative ainsi que la gestion du projet marqueront incontestablement des points dans ton CV ! Si tu es intéressé, deux options s’offrent à toi :

  • Les ONG
  • Les associations locales

Bien souvent, l’intégralité des frais sont à la charge de l’étudiant. Il est donc très important de faire preuve d’organisation pour économiser voire récolter les fonds et pouvoir mener le projet à terme ! Dans le cadre d’une année de césure, il est tout à fait envisageable de faire un stage à l’étranger et d’enchaîner avec quelques mois d’aide humanitaire par exemple.

Partir en voyage linguistique

Une alternative aux stages ou autre voyage humanitaires est le séjour linguistique. On ne va pas se voiler la face, ne pas parler anglais aujourd’hui peut être un vrai handicap. De nombreux organismes proposent des séjours en immersion complète dans un pays étranger. Un séjour au pair est également une très bonne idée si vous souhaitez progresser très rapidement dans une langue étrangère.

Mener un projet personnel

Voyage, création d’entreprise, organisation d’un événement… Qui dit année de césure dit aussi projet personnel. Et les possibilités sont nombreuses ! Toutefois, la majorité des écoles et universités accordent cette “pause dans les études” en fonction du projet de l’étudiant. Imaginons par exemple que tu souhaites faire un road-trip au Mexique avant d’y effectuer un stage, il faudra donc te justifier et “vendre” ton projet auprès de ton organisation et ainsi obtenir cette interruption !

Écrit par Antoine PIHEN

Back To Top
Rechercher