skip to Main Content
Connection         Envoyer mon CV
Quelles Sont Les Mesures De Macron Pour Les étudiants Et Français à L’étranger ?

Élu président de la république française le 7 mai dernier,  Emmanuel Macron occupe officiellement ses fonctions depuis le 14 mai. Connais-tu les mesures de Macron pour les français étudiant ou travaillant à l’étranger ? Stud&Globe récapitule tout ce qui te touchera de près ou de loin si tu pars étudier ou travailler dans un autre pays !

Booster les départs en échange Erasmus

Créé en 1987, Erasmus (Erasmus+ depuis 2014) est considéré comme l’une des plus grandes réussites de l’Union Européenne, la preuve avec ces chiffres surprenants. Fervent défenseur de l’Europe, Emmanuel Macron souhaite donner un nouvel élan au programme. Pour cela, le nouveau président français veut forger une identité partagée pour les nouvelles générations”. Il évoque également un manque de grandes initiatives à l’échelle européenne. Concernant ses ambitions pour la France, il aimerait donc tripler le nombre d’étudiants français bénéficiant du programme Erasmus d’ici 2022. Le but serait d’offrir la possibilité de partir étudier dans un autre pays membre à quelques 200 000 étudiants par an ! Cela représenterait environ 25% de chaque classe d’âge.

En amont de cette ambition, le président souhaite rouvrir toutes les classes bilingues à partir de la sixième dès la rentrée de septembre 2017. Fraîchement annoncée lors de son déplacement à Berlin lundi 15 mai, cette initiative remet en cause la réforme des collèges de Najat Vallaud-Belkacem. En effet, elle avait en partie supprimé ces classes.

Favoriser les départs à l’étranger pour les apprentis

Toujours dans le cadre de la mobilité à l’internationale des jeunes français, Emmanuel Macron veut faciliter le départ en Erasmus des apprentis. Autrefois uniquement réservé aux étudiants, depuis octobre 2016, Erasmus+ permet aussi aux apprentis de travailler à l’étranger ! Ainsi, le président promet de répartir les 200 000 bourses Erasmus entre les étudiants et les apprentis d’ici 2022. A noter que Macron aimerait aussi favoriser les échanges d’étudiants avec les pays méditerranéens. Enfin, il aimerait proposer des billets d’avion à prix avantageux pour encourager la mobilité des étudiants entre les territoires d’Outre-mer et la France métropolitaine.

Redorer le blason des français à l’étranger

Avec plus de 2 millions de français vivant à l’étranger, notre nouveau président ne compte pas délaisser les expatriés, bien au contraire ! Tout d’abord, selon lui, l’enseignement du français à l’étranger est une priorité et doit être accessible au plus grand nombre. L’investissement en lui même n’est pas précisé mais il y a fort à parier qu’il passera par l’agrandissement des établissements ainsi qu’une augmentation du nombre d’enseignements. De même, une révision des conditions d’accessibilité aux bourses devrait avoir lieu pour donner la chance aux revenus les plus modestes de bénéficier de l’enseignement français à l’étranger. Dans un second temps, Macron souhaiterait revoir “l’assujettissement des Français de l’étranger à la CSG et la CRDS sur leurs revenus du capital.” Dans ce sens, la fiscalité pour les expats’ sera plus équitable.

Simplifier l’administration pour les français expatriés

Selon le président, les français résidant au-delà de nos frontières doivent être mieux représentés au niveau national. Le président veut de ce fait instaurer une meilleure proximité entre les élus consulaires et les expatriés. L’administration consulaire sera donc rendue plus accessible aux compatriotes vivant à l’étranger. En effet, des permanences à de nouveaux horaires plus flexibles seront mises en place.
De plus, dans son programme, il propose un plan de modernisation de l’administration de 5 milliards d’euros. La possibilité de voter en ligne pour les français de l’étranger fait également partie de ses priorités. Enfin, Macron veut revoir le rôle des élus consulaires et ainsi leur donner plus de poids au niveau national. Un bilan du système actuel sera donc établi avec la participation de l’assemblée des français de l’étranger, des élus consulaires et des parlementaires.

Faciliter le retour des expatriés

Le président souhaite aider les français de retour au pays. Pour cela, il propose un accès simplifié aux allocations chômages et à la formation.

“Les Français de l’étranger sont les représentants de la France et de ses valeurs partout à travers le monde. Engagés dans la vie économique et sociale de leur pays de résidence, riches de la diversité de leur parcours et de leurs histoires, ils participent pleinement au rayonnement économique, linguistique et culturel de notre pays.”

Emmanuel Macron, site officiel En Marche

Écrit par Antoine PIHEN

Back To Top
Rechercher