skip to Main Content
Les Différentes Cultures D’entreprise Autour Du Monde

Tu l’as surement compris, présenter une mobilité internationale sur son CV est un atout considérable. En effet, pour les employeurs, expérience à l’étranger rime souvent avec ouverture d’esprit et adaptabilité. Ces qualités vous permettront de vous démarquer face à d’autres candidats dans un entretien d'embauche mais vous apportera également dans la gestion de votre carrière. 
Cependant, il peut être stressant de débarquer dans un pays inconnu avec une nouvelle culture et une toute autre organisation en entreprise. Stud&Globe te résume ici les différentes cultures d’entreprise pour t’aider au mieux à préparer ta mobilité internationale.

France et Espagne fonctionnent-ils de la même manière ? 

A mi-chemin entre un fonctionnement collaboratif et directif, ces deux pays voisins ont beaucoup de points communs quand il s’agit du monde professionnel. L'esprit d’équipe en France et en Espagne serait d’ailleurs tant individualiste que collaboratif. Une demi-mesure qui peut trancher avec certaines cultures et peut surprendre plus d’un expatrié. Selon une étude de Christine Congdon et Catherine Gall, ils seraient même deux des pays les plus en avance en terme d'égalité des genres et de considération du bien-être au travail. Les employés espagnols et français seraient cependant prudents face à la concurrence et resteraient protecteurs de leur travail. Ceci est peut être dû à une tendance vraie pour ces deux nations limitrophes : les entreprises vivent au court terme ce qui incite les employés à apporter des résultats rapidement. Autre caractéristique importante : l’Espagne, ainsi que la France à moindre mesure, accorde de l’importance à la communication indirecte. Il est donc essentiel de soigner ton langage corporel ainsi que ton comportement non-verbal lorsque tu intègres une équipe française ou espagnole.

La culture d’entreprise anglo-saxonne

Les cultures d’entreprises anglo-saxonnes sont généralement très enviées des étudiants et jeunes professionnels. Le management des équipes en Amérique du Nord et en Grande Bretagne y est collaboratif, ce qui peut être rassurant en début de carrière. L’étude de Christine Congdon et Catherine Gall prouve que, dans ces pays, les bureaux des managers sont accessibles des employés dans le but de favoriser l’interaction et la prise de décision. Ce mode de fonctionnement va de pair avec une organisation individualiste et autonome. Les employés y sont plus indépendants mais cela requiert une certaine rigueur et réactivité car ils évoluent avec des objectifs à court terme. Il faut être rapide, efficace, flexible et innovant. 

L’Asie : des traditions bien gardées au sein des entreprises

Vivre une expérience professionnelle en Asie peut parfois être un choc culturel. De la Russie, à l’Inde en passant par la Chine, les méthodes de travail sont beaucoup plus autoritaires et la communication verticale, c’est-à-dire entre les employés et les managers, est très restreinte. En effet, il serait malvenu en Asie de contredire son responsable hiérarchique. Dans certaine organisation très traditionnelle, il est même impoli de saluer son manager. Malgré ce système de management très froid et procédural, les employés asiatiques entretiennent un fort esprit d’équipe et placent la réussite du groupe en priorité. 

Tu rêves de vivre une expérience professionnelle en Asie ? Un véritable choc culturel t’y attend ! 

Erasmus : qu’en est-il des autres pays de l’Europe ?

Chaque année, vous êtes près de 80 000 à tenter l’expérience Erasmus dans de nombreux pays de l’Europe. 

Mais existe-t-il une différence de culture d’entreprise entre ces pays ? Évidemment, et c’est ce qui fait la richesse de notre continent ! Après avoir étudié les cas français et espagnols, passons aux habitudes de travail en Allemagne. Alors que les relations entre employés et managers sont tournées vers la collaboration, l’échange et la participation, la réussite et la compétition sont des caractéristiques fortement présentes dans les bureaux allemands. Faites donc preuve d’assiduité, d’ambition et de motivation si vous envisagez de postuler dans une des nombreuses PME allemandes. Aussi, l’Italie se rapprocherait beaucoup de l’Allemagne en terme de culture d’entreprise. 

Par ailleurs, les Pays-Bas sont quant à eux très plébiscités par les étudiants y ayant vécu une expérience professionnelle. En favorisant l’égalité et le bien-être au travail, Amsterdam et ses alentours attirent de nombreux expatriés. Attention cependant, les employeurs attendent, en retour, investissement, honnêteté et productivité. Une expérience professionnelle internationale aux Pays-Bas peut ainsi être très formatrice et enrichissante pour un étudiant ou un jeune professionnel


Et vous, avez-vous vécu une expérience professionnelle à l’étranger ? Partagez-nous votre ressenti, Stud&Globe sera ravi de vous lire et d’écouter vos témoignages !

Back To Top