Pexels Photo 211052

Avis aux voyageurs : Tout ce qu’il faut savoir sur la fin du roaming en Europe !

C’est une mini révolution qui aura lieu le 15 juin prochain. Fini le hors forfait, fini la facture démentielle au retour d’un séjour à l’étranger ! Il sera désormais possible d’appeler, d’envoyer des sms et de surfer sans frais supplémentaires depuis les pays de l’Union Européenne ainsi que la Norvège, l’Islande et Liechtenstein. Grande et bonne nouvelle pour les voyageurs mais aussi pour les étudiants partant en Erasmus ou en stage à l’étranger, Stud&Globe fait le point.

Mais qu’est ce que le roaming ?

Tu as forcément déjà entendu parler de “l’utilisation des données en itinérance” ou de “frais d’itinérance”. Le roaming est le système permettant d’utiliser ton forfait téléphonique en dehors de ton pays. Pour faire simple, grâce à des accords internationaux, appeler, envoyer des sms et utiliser internet est possible au-delà des frontières. En réalité, il s’agit d’une importante source de revenus pour les opérateurs téléphoniques. On parle de 10 à 15% des revenus des opérateurs de télécommunication français. 5% en moyenne pour le reste de l’Europe. C’est pourquoi, jusqu’à aujourd’hui, ils en profitaient pour imposer des frais supplémentaires assez conséquents aux consommateurs.

Néanmoins, depuis 2007, les frais d’itinérance ont été plafonnés par l’Union Européenne et ont ainsi été réduits de plus de 90%.

Concrètement, qu’est ce que la fin du roaming va changer ?

Prenons une situation simple: tu es étudiant et tu pars cet été en stage dans un pays de la “Zone Europe”. A partir du 15 juin 2017, tu pourras continuer à utiliser normalement ton forfait français dans ton pays d’accueil. Que tu appelles, envoies des sms ou utilises ta “data” internet, tu n’auras plus de surcoût ! Attention tout de même à bien vérifier l’état de ton forfait à l’étranger car un hors forfait resterait très coûteux. A noter que la fin des frais s’applique également aux cartes prépayées.

Qu’en est-il de la Suisse, d’Andorre et du Royaume-Uni ?

La Suisse et Andorre ne font ni partie de l’Union Européenne ni de l’Espace Economique Européen (EEE). Le pays et la principauté ne sont donc pas concernés par la fin du roaming et y utiliser ton forfait occasionnera toujours des frais supplémentaires.
Avec le récent Brexit, il semble légitime de se poser la question de l’application de la fin du roaming chez nos voisins anglais. Pour le moment, les frais d’itinérance sont également stoppés outre manche mais la situation pourrait évoluer suite aux relations et accords entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne.

Quels sont les changements à prévoir sur les forfaits téléphoniques ?

L’une des principales craintes des consommateurs est une hausse des prix. En effet, pour compenser ce manque à gagner, les opérateurs auraient pu augmenter le prix des forfaits. Heureusement, en France, les opérateurs ont pris les devants et ont rassuré leurs clients en annonçant les changements dans les forfaits.
C’est notamment le cas de Free qui propose déjà depuis le 14 mars dernier la gratuité des frais de roaming dans 35 pays (Europe et Etats-Unis). Orange a également devancé la directive européenne. Ainsi, depuis le 18 mai, l’opérateur propose la gratuité du roaming dans toute l’Europe et y inclut par ailleurs la Suisse et Andorre. Sfr et son opérateur RED se sont aussi alignés sur les concurrents et ont proposé de nouveaux forfaits spécialement élaborés pour l’Europe. Enfin, depuis le 29 mai, tous les forfaits de Bouyges Telecom disposent du roaming illimité. De même, l’opérateur a annoncé qu’il incluait le roaming aux Etats-Unis et au Canada dans son forfait Sensation 100 Go. Pour plus de précisions, n’hésites pas à te rapprocher directement de ton opérateur.

Cette nouvelle mesure européenne donne déjà le sourire à tous les voyageurs et étudiants en partance pour un semestre d’étude ou un stage à l’étranger ! Si tu pars hors Europe, la meilleure astuce pour éviter des dépenses faramineuses est de souscrire un abonnement ou une carte prépayée du pays de séjour. Le plus simple est d’utiliser uniquement l’internet et de communiquer via une application comme Whatsapp, Skype ou encore Viber.

Ecrit par Antoine PIHEN

Rechercher