skip to Main Content

Depuis la reprise économique de 2014, l’Espagne est redevenue la destination préférée des étudiants français qui souhaitent travailler dans un milieu professionnel attractif.

Les opportunités de stages rémunérés sont nombreuses, mais avant d’obtenir l’accord de l’entreprise espagnol il est nécessaire de bien préparer son projet professionnel en vous renseignant sur la législation de stage en Espagne.

C’est pourquoi nous vous présentons dans cet article les subtilités espagnoles en matière de stage. Il sera question de la convention de stage, de la rémunération attendue et des compétences professionnelles que vous pouvez développer pendant votre séjour.

Un stage rémunéré nécessite une convention de stage

Soulignons ici le fait que la gratification de stage en Espagne doit toujours être mentionnée dans une convention de stage signée entre les parties engagées (université française, entreprise espagnole et étudiant).

Généralement, les étudiants français s’interrogent sur la législation espagnole et sur les informations qui doivent apparaître dans une convention de stage.

Pour aller au plus simple, en Espagne il existe deux types de stage en entreprise :

  • Le stage dit externe (Prácticas externas curriculares) s’organise en parallèle des cours de l’étudiant et peut être rémunéré : c’est la forme la plus utilisée par les étudiants français.
  • Le stage externe extra-scolaire (Prácticas externas extracurriculares) n’a pas spécialement de liens avec la formation universitaire mais développe des compétences professionnelles. Ce type de stage peut également être rémunéré.

Par exemple, le stage externe en Espagne va permettre de valider l’année universitaire en cours avec l’obtention de 60 crédits ECTS à l’issue du stage.

Un rapport de stage devra également être présenté au tuteur de stage et conditionnera la validation de l’année universitaire.

Quelles sont les informations présentes sur la convention de stage ?

La convention de stage (contrato becarios) est un document qui encadre votre pratique professionnelle durant toute la durée de votre séjour, elle doit être signée par tous les représentants légaux et comporter les informations suivantes :

  • Les informations légales des trois parties
  • Les objectifs de stage (ils sont plus stricts dans le cadre d’un stage externe)
  • Les activités professionnelles au sein de l’entreprise espagnole
  • La durée et les horaires de travail
  • Les conditions d’annulation
  • La gratification
  • Les assurances engagées

Quelle est la rémunération des stages externes en Espagne ?

Les entreprises accueillant des étudiants français peur leur stage ne sont pas obligées de payer l’activité professionnelle du stagiaire.

passer-priorite-candidat-stage-recrutement
Back To Top