skip to Main Content
Connexion         Envoyer mon CV

Effectuer un stage en Espagne peut être une belle opportunité pour de nombreux étudiants espagnols et français. Mais la législation des stages est spécifique selon chaque pays et nécessite de préparer son projet en amont afin de mettre toutes les chances de son côté.

Dans cet article, nous vous proposons des informations précises sur la législation des stages en Espagne et d’étudier toutes les situations concrètes que peuvent rencontrer les étudiants durant leur parcours : stage rémunéré, stage sans convention de stage, stage gratuit sans rémunération, etc.

Commençons par évoquer les différents documents qui encadrent légalement un stage en Espagne.

legislation stage espagne

L’encadrement législatif du stage en Espagne

L’encadrement législatif des stages en Espagne est encadré par des décrets officiels. Tout d’abord, il est important de préciser qu’en Espagne il existe deux types de stages en entreprise ou dans un établissement extérieur à l’université :

  • les stages obligatoires dits stages externes validés dans le cursus universitaire (Prácticas externas curriculares).
  • les stages non obligatoires appelés aussi stages externes extra-universitaires (Prácticas externas extracurriculares).

Tandis que les stages obligatoires sont validés par un rapport de stage et une évaluation orale, les stages extra-universitaires ne sont pas obligatoires et n’ont pas nécessairement d’évaluation à la fin.

Toutefois, en Espagne et dans la plupart des pays européens, l’expérience en dehors des cours universitaires est fortement appréciée des futurs recruteurs et peut s’avérer très utile dans la recherche d’un emploi post-diplôme.

Qu’est-ce qu’une convention de stage ?

Une convention de stage en Espagne est appelée également « accord de stage », « accord de pratique professionnelle » ou « contrat de stage », est un document signé par un étudiant, une entreprise et un établissement qui délivre une formation.

Ce document officiel signé entre les trois parties va permettre à l’étudiant d’intégrer une entreprise en Espagne dans le cadre de sa formation académique.

Existe-t-il un format unique de convention de stage ?

Il n’y a pas de document officiel délivré en un seul et unique exemplaire, chaque université dispose de sa propre convention de stage avec des modalités administratives qui lui sont propres, bien que la structure du document doive comporter des éléments indispensables :

  • Informations légales de toutes les parties : université, entreprise, étudiant
  • Modalités de stage : formations suivies, compétences à développer, consignes de stage
  • Durée de stage : nombre d’heures, de jours, de semaines et de mois travaillés au maximum
  • Gratification de stage
  • Signatures en bas de page des parties en présence

Quelle est la durée moyenne d’un stage ?

La durée établie dans la convention de stage dépend de plusieurs variables telles que la formation suivie, le calendrier universitaire, les dates d’examen, les possibilités de l’entreprise, le projet de l’étudiant, etc.

Cependant, la période de stage varie entre 1 et 6 mois, elle peut être divisée et étalée sur l’année selon les accords trouvés entre l’étudiant et l’entreprise espagnole.

Quelle est la rémunération d’un stage en Espagne ?

Un stage rémunéré en Espagne peut être éligible dans le cadre d’un stage extra-universitaire (appelé aussi extrascolaire), c’est-à-dire pendant le cursus académique de l’étudiant.

Le montant de la rémunération est indiqué sur la convention de stage avec les informations légales nécessaires.

Le salaire de l’étudiant pour un stage en Espagne varie entre 300 et 600 euros par mois selon les négociations entre l’université, l’étudiant et l’entreprise.

Les étudiants rémunérés sont ainsi considérés comme des travailleurs et doivent payer des cotisations à la sécurité sociale pour toute la période prévue.

Ainsi, l’étudiant peut commencer à cotiser pour sa caisse de retraite, sa couverture maladie et les autres assurances propres au système social de l’Espagne.

Effectuer un stage gratuit en Espagne

Pour les étudiants en Espagne, la législation en matière de stage est très étendue et aujourd’hui il n’existe pas moins de 11 pratiques de stage dont 4 types de contrat destinés uniquement aux étudiants :

  • Les stages dédiés aux étudiants qui n’ont aucune expérience professionnelle à la fin de leurs études (Para titulados sin experiencia)
  • Les stages préprofessionnels destinés aux étudiants espagnols en apprentissage (Certificados de profesionalidad)
  • Les stages dits de double formation professionnelle (Formación profesional Dual) pour les étudiants qui vont suivre à la fois une formation théorique et pratique.
  • Les stages externes dans le cadre d’études universitaires (Prácticas externas en los estudios universitarios)

Les stages gratuits en Espagne sont plus fréquents que les stages avec rémunération car la plupart des entreprises n’ont pas les moyens de financer la pratique professionnelle de l’étudiant.

En Espagne, c’est le cas des filières littéraires ou de soins où le stagiaire va intégrer une structure hospitalière ou médico-psychologique. Généralement, l’étudiant accueilli dans ce type d’institutions n’est pas payé et travaille de manière gratuite.

En échange, l’étudiant peut acquérir une expérience professionnelle très qualifiante et c’est sûrement ce qu’il faut retenir dans ce genre de situation.

L’étudiant espagnol ou français souhaitant diversifier sa pratique pourra justifier de son savoir-faire dans sa future recherche d’emploi.

Ainsi, nous vous conseillons d’accepter malgré tout un stage non rémunéré (gratuit) qui vous apportera en contrepartie une expérience qualifiante.

Faire un stage en Espagne sans convention

Quand on est en recherche de stage pour ses études, cela peut ressembler au parcours du combattant car la concurrence est rude et le nombre d’offres très limité.

C’est pourquoi de nombreux étudiants sont prêts à faire des sacrifices et à faire un stage en Espagne sans convention.

C’est pourquoi nous vous alertons sur ce genre de pratique qui n’est pas du tout acceptable, ni pour vous ni pour le lieu de stage qui vous accueille.

Afin d’encadrer votre pratique professionnelle au sein d’une entreprise espagnole, vous devez obligatoirement obtenir une convention !

Sans convention de stage, vous vous exposez à de gros problèmes à la fois au niveau de votre assurance, de celle de l’entreprise et vis-à-vis de la législation espagnole qui encadre la pratique de stages pendant les études.

Ainsi, exigez toujours une convention de stage et mentionnez les modalités de base qui vont encadrer votre expérience : durée, missions confiées, objectifs, rémunération, etc.

passer-priorite-candidat-stage-recrutement
Back To Top
×Close search
Rechercher